Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le monde est une tomate...

Nouvelle création, sortie de terre sans vraiment qu'on s'y attende.

Un peu comme poussent les plantes sauvages dès qu'il y a du soleil, de la terre et de l'eau.

Une folie douce sur la notion de propriété, de pouvoir et de choix.

Se joue partout.

Vraiment.

Le monde est une tomate...

TOPO :

Au début, il n'y avait rien.

Puis il y eut nous. Elle et moi.

D'abord nomades. Puis sédentaires. Et finalement, propriétaires.

Un jour, sur la propriété, pousse un pied de tomate. Ne me demande pas comment, c'est le hasard, une graine tombée au bon endroit, au bon moment.

Mais à qui appartient ce pied de tomate ?

À celui qui possède, à celui qui cultive, à celui qui frappe le plus fort ?

Il n'y a peut-être pas de bonne réponse.

Tout est question de choix.

EXTRAITS :

« Elle : Lui, au départ. Il est seul. Il aime être seul. Il s'aime tout seul.

A deux, quand j'arrive, nous sommes la société.

Alors, lui, son amour de lui, il ne sait plus quoi en faire.

Il doit choisir : n'aimer que lui, ne plus s'aimer, ou pire, aimer l'un l'autre. »

...

« Lui : C'est à ce moment qu'on réalise : si tu veux des tomates, un bâton dans la gueule et t'as des tomates. »

...

« Elle : Je réfléchi, je bosse. Tu creuses, tu bosses.

Tu participes au monde que j'ai réfléchi pour nous.

En formalisant clairement tes missions et tes compétences, je définis ton profil et te permets de comprendre ta fonction et ton périmètre d'action : tu pioches, tu bêches, tu creuses.

Lui : et toi ?

Elle : Je gère, je planifie, je réfléchis. »

NOTES DE L'AUTEUR :

Tu les aurais vus, les deux, là, avec leurs convictions de jeunesse, se trémoussant d'allégresse sur le monde et son bonheur possible.

Tu les aurais vus, se butant contre le pré carré de nos certitudes, crier qu'il est encore possible de croire le monde fondamentalement bon.

Tu les aurais vus, comme moi, tu aurais barbouillé tes convictions, mis de côté la sagesse du temps et tu aurais écrit comme l'on écrit quand on a 20 ans.

Le Monde est une Tomate, est avant tout, pour moi, une bénéfique jouvence puisée à la source même de la jeunesse ; un coup de fouet pour ceux qui ont perdu la vitalité du corps et ceux qui ont un peu trop laissé leur utopie se fracasser sur le mur des réalités.

AGENDA :

Période de rodage :

cet été 2018, chez les particuliers, dans les jardins, derrière l'église, chez mamie...

(D'ailleurs, si vous avez des jardins, des églises ou des mamies et que participer au rodage vous intéresse, n'hésitez pas à nous appeler)

Période de ça y est c'est rodé :

on en parle à la rentrée...

 

 

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article